Le Phoenix Français

~ Constitution Transitoire Suspensive ~

~ Front Commun de Salut Public ~

~ Adhérer au Phoenix Français : La Cause Des Causes ~

Politique : Illégitimité de la Ve république | Le Phoenix Français

Politique : Illégitimité de la Ve république

La république en politique désigne un mode de gouvernement dans lequel le pouvoir est exercé par des personnes élues. “Respublica” signifiant la “chose publique”. Par conséquent, toute forme républicaine de gouvernance est antinomique avec le terme “démocratie” qui signifie “le pouvoir par le peuple” ou la “souveraineté du peuple” pour laquelle c’est le peuple lui-même qui organise la chose publique, donc les pouvoirs publics et qui votent pour le lois qui seront appliquées. Une véritable démocratie ne peut donc qu’être directement exercée par le peuple et non par ses représentants.

 

La politique de la Ve république illégitime

 

La “démocratie représentative”, le “gouvernement représentatif” ou le “régime représentatif” en politique est un système dans lequel on reconnaît à une assemblée restreinte le droit de représenter un peuple, une nation ou une communauté. Là encore, si le pouvoir est donné à une assemblée restreinte de représenter le peuple et de faire les lois, on ne peut pas appeler cela une “démocratie”, puisque le peuple n’a aucun moyen de s’exprimer directement, librement et autrement que par l’intermédiaire de ses représentants.

La République et toute forme républicaine de gouvernement est donc incompatible avec la Démocratie, puisque le peuple n’a jamais eu le pouvoir de décider lui-même de sa destiné en exerçant sa pleine souveraineté. Sa seule possibilité d’influer sur les décisions ce sont les élections. Des élections qui permettent invariablement aux partis politiques de contrôler nos institutions.

 

ARTICLE 3 de la constitution de 1958 :

 

“La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice”…

 

Quelle mascarade !

                         
Du reste, l’article 89 de la constitution de la Ve république qui précise que ” La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l’objet d’une révision” nous démontre parfaitement la forme autoritariste de nos institutions politiques.                   

Dans ces conditions, la forme républicaine politique de nos gouvernements soi-disant représentatifs, autoritaires et policiers par essence,  sont absolument incompatible avec la démocratie.    

Dans le système républicain, le peuple n’a jamais eu et n’aura jamais les moyens de s’exprimer directement et de décider directement. Ce sont ses représentants qui décident de tout. Et l’on voit aujourd’hui ce que ça donne … L’on mesure toute l’ampleur des dégâts. Puisque nous sommes arrivés au point culminant de toutes les dérives que permet la “démocratie représentative”.    

C’est bien la raison pour laquelle tant que nous resterons sous une forme républicaine de gouvernance. Le peuple sera pieds et poings liés et le peuple n’aura jamais aucun moyen d’exercer sa souveraineté. Qu’il ne peut exercer que par l’intermédiaire de ses représentants. Représentants qui soit dit en passant, s’arrogent même le droit de la bafouer et de la trahir en permanence, alors qu’ils devraient en être les garants.    

La destitution de Macron et de son gouvernement ne suffiront donc pas à amener la démocratie dans notre pays. Car c’est le fonctionnement même de nos institutions républicaines qui est la cause de toutes leurs dérives. 

 

La politique de la Ve république n’est absolument plus adaptée à notre société d’aujourd’hui.

 

C’est pourquoi elle doit impérativement être abolie. Cela doit être le premier pas vers l’avènement d’une première véritable démocratie. Les pouvoirs Législatifs et exécutifs doivent impérativement être séparés et ce n’est en aucun cas à l’exécutif que doit revenir le pouvoir de décider de quoi que ce soit.

Le pouvoir législatif doit absolument être sous l’entier contrôle du peuple. Car ce n’est que par le contrôle qu’il exercera sur la rédaction des lois qu’il exercera sa pleine souveraineté. Le pouvoir exécutif se contentant de faire appliquer les lois adoptées par le peuple.

Quand au pouvoir judiciaire, il doit être totalement indépendant. C’est pourquoi il devra subir une refonte totale. Toutes les écoles de la haute fonction publique républicaines devront être dissoutes.    

Sans cela, il n’y aura point de salut public.

          

Le Phoenix Français