La Ve république, véritable cauchemar politique

image_pdfimage_print

 

 

Au fil des décennies, la Ve république s’est transformée en un véritable cauchemar politique. Tous les loups sont entrés dans la bergerie. Ce constat sans appel est désormais sur toutes les bouches, dans toutes les réflexions et les débats houleux qui animent la vie publique.

Puisque sa constitution fut élaborée sur mesure pour le général de Gaulle, elle aurait dû être abolie à sa démission, en 1969. Au lieu de cela, tous ses successeurs s’en sont emparés, sachant pertinemment toutes les latitudes qu’elle leurs offrait quant à la non-séparation des pouvoirs, porte ouverte à la collusion, aux conflits d’intérêts et à la corruption. Les privilèges avaient pourtant été abolis. La république s’est promptement empressée de les rétablir outrageusement.

Tous les présidents de la Ve république ont systématiquement trahis la nation et le peuple français, cédant à tour de rôle avec un zèle assumé notre souveraineté et tous les pans de notre patrimoine collectif, à la finance apatride scélérate et aux intérêts privés.

La Ve république s’est bâtie sur une série de coups d’état qui ont permis à tous ces traîtres d’agir sans aucune véritable opposition et tout le monde a laissé les choses s’envenimer, jusqu’à l’inexorable chaos qui nous vivons actuellement. Macron étant indubitablement le fossoyeur de cette Ve république résolument scélérate.

Tous les signaux d’alerte sont désormais dans le rouge écarlate. La paix et la cohésion sociale, chauffées à blanc, ont volées en éclats. La Ve république est en état de mort irréversible, mais pourtant tout le monde fait comme si de rien n’était et les français semblent littéralement tétanisés à l’idée de devoir prendre leurs responsabilités.

L’atmosphère délétère qui règne dans notre pays est devenue irrespirable, augmentée par des milliers de palets de gaz toxiques balancés sans aucun discernement par les milices d’un pouvoir autoritaire totalement aux abois.

  

Cela fait aujourd’hui deux ans que le Phoenix Français appelle sans discontinuer à l’abolition de la Ve république. Pourtant, cet appel semble se perdre dans l’immensité abyssale de l’individualisme qui a pris le pas sur l’intérêt collectif.

Plus les mois passent et plus il devient évident que l’abolition de la Ve république est notre seule porte de sortie. Il n’y a plus rien à en attendre et aucune réforme ne pourra plus redresser la barre de ce navire en perdition.

C’est pourquoi le Phoenix Français exhorte une nouvelle fois l’ensemble du peuple français à prendre toutes ses responsabilités afin que nous puissions proclamer l’abolition de la Ve république. Il en va maintenant de notre survie.