Le Phoenix Français

L'heure de l'union sacrée a sonné | Le Phoenix Français

L’heure de l’union sacrée a sonné

L’heure de l’union sacrée a sonné car les révélations criminelles de “la Buse 1” suivant de quelques encablures les deux discours halluciné du petit poudré et les  déclarations d’un Castaner et d’un Philippe d’un cynisme inconcevable, sont l’ultime preuve, s’il en était encore besoin, que la seule alternative qu’il nous reste est le renversement manu militari de la Ve république.

Après 1 an et demi de manifestations stériles, d’un RIC qui n’a aucune chance de voir le jour dans sa projection actuelle, une réforme des retraites passée à coup de 49.3, de la casse systématique de notre système de santé et un report avant annulation des élections municipales puis maintenant le confinement du pays mettant un point final au mouvement de contestation sociale, le constat d’échec est sans appel pour le peuple français incapable de dépasser le stade des revendications et des manifestations et de se remettre en question.

 

Mais que va-t-il nous falloir de plus pour que ça percute ? 

 

Si les français ne sont pas prêts aujourd’hui à prendre leur destin en main. Alors ils ne le seront plus jamais. Nous avons pourtant déjà franchi allègrement le point de rupture, mais pourtant toujours rien ne semble pouvoir arrêter cette chute vertigineuse.

Inutile bien évidemment de donner ici une quelconque importance à tous ceux qui poussent des cris d’orfraies tout en n’appelant pas au démantèlement de nos institutions totalement vérolées.

L’ensemble de la soi-disant opposition et de la dissidence sont tous des faux-culs, dont les seuls intérêts apparents sont de faire couler de l’encre et de faire le buzz pour leurs petites gueules égotiques sur les réseaux dit sociaux. Tous dans le déni de la stérilité de leurs agissements et de leur comportement égo-centrés.  

 

L’heure de l’union sacrée a sonné

 

Toutes les figures médiatiques et emblématiques du mouvement des gilets jaunes ont démontré depuis le 17 novembre 2018 leur incapacité. Voir leur totale incompétence à obtenir quoi que ce soit de tangible ou de conséquent en matière de changement sociétal. Pourtant l’enjeu est bien à ce niveau. Au contraire de cela, ils n’ont fait que pousser un peu plus le pays vers le chaos à refuser de voir que les vieux schémas de l’ancien monde sont définitivement obsolètes.

Après 1 an 1/2 de “représentation”, ils nous ont montré toutes les preuves de leur incompétence notoire et n’ont désormais plus aucune raison de représenter les intérêts de qui que ce soit.

Par conséquent, ils sont tous déchus de leurs rôles de représentants ou de leaders.

Quant à ceux qui osent prétendre que le Phoenix français n’est pas légitime à proposer une Constitution de Transition, quelle est donc leur légitimité à eux ? Ils n’en ont pas plus que quiconque dans la situation actuelle. Car si aucune portion du peuple n’est légitime à gouverner,  toute portion du peuple est légitime à faire des propositions.

Cependant, depuis 2 ans et sans quasiment aucun soutien, le Phoenix Français ne s’est jamais laissé démonter. Le Phoenix Français n’a jamais rien perdu de sa détermination altruiste. Bien au contraire, loin de se laisser aller à l’arrogance par laquelle tant y ont perdu leurs âmes de dissidents. Le Phoenix Français a continué d’œuvrer dans le clair-obscur contre vents et marrées, afin de pouvoir créer des alliances. Et comme la persévérance finit toujours par porter ses fruits, plusieurs collectifs nous ont rejoints. Ce qui nous a permis de pouvoir affiner notre projet en l’étoffant de leurs travaux indispensables.

 

L’heure n’est plus à la division ni aux guerres intestines mais à l’union sacrée

 

Ce serait leur donner le pain béni dont ils usent et abusent. L’heure est à l’union sacrée du peuple français autour de valeurs essentielles.

Malgré le confinement qui paralyse totalement le pays depuis quelques jours. Nous sommes d’ores et déjà en mesure de présenter un outil finalisé qui nous permettra d’opérer une transition vers une première démocratie.

Bien entendu, ce ne sera qu’on point de départ. Cela n’étant qu’un outil. Mais cet outil représente les fondations indispensables pour pouvoir rebâtir un nouveau paradigme où tout sera à faire et à organiser. Et bien entendu, tout le monde sera convié à amener sa pierre à l’édifice.

En aucun cas le Phoenix Français ne prétend avoir réponse à tout ni la science infuse. Il n’est là que pour insuffler au peuple de France une nouvelle énergie dénuée de tout intérêt égotique ou particulier.

Le Front Commun de Salut Public s’appuie donc sur trois axes :

 

1 – La Constitution Transitoire Suspensive du 12 février 2018.

2 – Les principes d’organisation démocratique locale et nationale.

3 – Les principes (organigramme) d’application de la démocratie à tous les échelons.

Toutes les explications seront données en temps utile.

Nous appelons par conséquent tous ceux qui le souhaitent à se joindre au Front Commun de Salut Public. Un Salut Public qui se veut être un grand pot commun. Afin de pouvoir mettre en œuvre le plus rapidement possible une nouvelle organisation de nos Pouvoirs Publics dont nous serons tous les acteurs.

 

Le Phoenix Français