La Ve république est morte

Ce qui s’est déroulé à l’assemblée nationale ce 25 septembre 2019 est d’une gravité absolue :
Le président de l’assemblée nationale a entériné un vote, sur les directives du gouvernement, alors qu’une majorité de députés y était opposée.

Cela démontre de manière irréfutable l’imposture totalitaire de nos institutions et de ce gouvernement de psychopathes.

Cela prouve également, de manière tout aussi irréfutable que la France n’a plus de constitution.
Que va-t-il falloir aux français pour qu’ils s’en convainquent ???

Si la France n’a plus de constitution, plus aucune règle de droit ne peut s’appliquer.
Par conséquent, toutes les institutions de la république sont illégitimes et illégales !

Nous sommes dans le crime des crimes !

Il n’y a plus d’Etat et plus aucune autorité ne peut se targuer de l’être.

Nous vivons dans un hôpital psychiatrique à ciel ouvert où tous les fous et les criminels se promènent en liberté.

Cela démontre également :
1 – La totale illégitimité des ces acteurs.
2 – La pourriture totale de nos institutions.
3 – L’imposture criminelle de ces consanguins.
4 – Leur mainmise totale sur notre avenir sans que nous ayons un mot à dire.
5 – L’urgence absolue d’abolir la Ve république.

Nous sommes gouvernés par des fous furieux !

C’est pourquoi, il est urgentissime de proclamer une constitution de transition, aussi imparfaite soit-elle. Nous aurons tout le loisir de la peaufiner en temps voulu.

Quoi qu’il en soit, si nous ne réagissons pas tout de suite, nous allons mordre la poussière !

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur