Le pourrissement de la Ve république est total !

Le Phoenix Français © 2019   Tous droits protégés, mis à la disposition du public

Jean-Paul Delevoye a fait son entrée au gouvernement, le 3 septembre, comme haut-commissaire aux retraites.

L’affaire Delevoye est révélatrice de l’état de pourrissement total et de la corruption généralisée de nos élites dirigeantes, toutes appartenant à la Franc-Maçonnerie.

Il n’est plus un seul jour sans qu’un scandale n’éclate, mettant en lumière la trahison de cette élite dégénérée autoproclamée , éclaboussant d’une odeur pestilentielle la Ve république dont l’état de mort clinique n’est plus à démontrer.

La Ve république est jonchée de scandales tous plus ahurissants les uns que les autres dont le nombre donnerait  le vertige aux alpinistes les plus chevronnés. Chaque scandale portant en son sein de quoi faire imploser sur le champ cette république bananière complètement délabrée.

Pourtant, rien ne se passe qui annoncerait un changement dans le fonctionnement de nos institutions. Tout le monde continue de se complaire dans ce marécage nauséabond. Personne n’appelle à mettre un terme à cette organisation désastreuse des pouvoirs publics. Certain invoquent l’instauration du RIC, d’autres les élections municipales prochaines, d’autres encore à la destitution illusoire du Poudré pour tenter de redonner vie à cette république qui a déjà les deux pieds dans la tombe. Or, c’est faire preuve de dissonnance cognitive majeure que de vouloir réanimer un corps dont le pourrissement tant avancé n’offre plus aucun espoir de vie.

L’affaire Delevoye démontre en outre une fois de plus que la France n’a plus de Constitution puisque l’ensemble des corps institutionnels ne fonctionne plus en respect de la constitution, mais uniquement à la faveur d’intérêts personnels et privés, voire étrangers.

De plus, la situation de Mr Delevoye étant absolument contraire à la constitution de la Ve république qui interdit toute autre fonction professionnelle à tous les membres du gouvernement, si cette enclume devait être maintenue dans sa fonction de Haut commissaire aux retraites (il est ministre délégué) par le premier ministre Edouard Philippe, lui-même empétré dans une affaire de gros sous avec AREVA, cela démontrerait une énième fois que la France ne peut plus se prévaloir d’avoir une constitution. Si la constitution est bafouée à ce point, c’est qu’elle n’a déjà plus aucune consistance, qu’elle est caduque et de nul effet. Si elle n’a plus d’effet, c’est qu’elle n’est plus. Tout simplement.

Le Phoenix Français est jusqu’à ce jour le seul collectif qui appelle de façon récurrante depuis le 12 février 2018 à proclamer officiellement  l’abolition de la Ve république par l’adoption d’une Constitution de Transition qui suspendrait tous les pouvoirs exécutifs et législatifs tels que définis sous la Ve république, ce qui mettrait enfin un terme à toutes ces corruptions dénoncées depuis plusieurs décénnies. Pourtant, nous constatons qu’aucun personnage influent ne propose d’en finir une bonne fois pour toutes avec la cause même de tous nos malheurs, ce qui est profondément inquiétant.

Jusqu’à quand les français vont-ils se laisser maltraiter de la sorte ? Jusqu’à quand vont-ils se laisser humilier par tous ces individus cyniques et malveillants investis d’une mission de service public qui n’agissent que pour leurs propres intérêts, se gavant de façon aussi obscène sur le dos d’un peuple exangue ?

Dans ce climat totalement délétère, il est alors fort probable et désormais envisagé que la seule issue qu’il nous reste soit une insurrection violente, puisque nous savons que ces pourritures ne lâcheront jamais les privilèges sans limites que leur offrent si généreusement les institutions gangrénées de la Ve république qu’ils ont eux-mêmes instituées et verouillées. Puisque nous savons également que la police nationale est prête à se coucher dans toutes les compromissions pour obtenir seulement quelques miettes des pourritures qu’ils défendent. Et puisque nous savons que la grande majorité des officiers supérieurs de l’armée ont fait allégeance à la Franc-Maçonnerie.

Quoi qu’il en soit, puisque nous savons que la Ve république ne peut plus être sauvée, le Phoenix Français appelle tous les gilets jaunes et tous les français mobilisés sur le terrain à faire en sorte de paralyser l’ensemble de nos institutions et de nos médias publics aux ordres, par n’importe quels moyens.

L’Etat français a déclaré la guerre au peuple. Or, s’il n’y a plus de Constitution, il n’y a plus d’Etat. Toutes les autorités publiques sont de ce fait illégitimes.

 

Le Phoenix Français