image_pdfimage_print
Publié le 22 janvier 2020
    
Puisque nous savons tous que tant que nous n’aurons pas aboli la Ve république, nous sommes pieds et poings liés face à un pouvoir et des institutions autoritaires totalement corrompus qui n’agissent que pour les puissances de l’argent sale et contre les intérêts et la souveraineté du peuple. Si nous voulons sauver notre pays en cours de dépeçage nous n’avons plus d’autre choix que de nous fédérer autour d’un objectif commun central.
     
Pour fonder une 1ère démocratie il nous est donc indispensable de commencer par abolir la Ve république, sans quoi rien ne pourra jamais se faire. Partant de ce constat le Phoenix Français qui propose une Constitution de transition a lancé un appel à former un grand Front Commun de Salut Public qui est un contrat moral passé entre différentes structures populaires organisées autour de valeurs communes et d’un projet commun d’union pour nous donner tous les moyens à tous de prendre le contrôle de nos localités, puisque nous sommes convaincus que c’est le premier échelon que nous pouvons conquérir et que si nous voulons établir une 1ère démocratie, elle doit commencer à s’organiser à l’échelon local, donc communal.  
Il existe à l’heure actuelle 34.968 communes, métropole et DOM-TOM compris. L’objectif est donc de prendre le contrôle d’un maximum de communes en y organisant dans un premier temps des assemblées populaires (voir les visuels d’organisation). L’objectif final étant de pouvoir déclarer l’abolition de la Ve république par la proclamation d’une Constitution de Transition dans un avenir proche qui nous offrira le cadre légal et légitime indispensable pour pouvoir mettre en place à tous les échelons la démocratie directe et participative.
   
Pour cela, il nous faut former dans un maximum de communes des assemblées populaires, des comités locaux ou de voisinage, des associations ou des collectifs afin d’avoir un poids significatif face au pouvoir en place.
C’est pourquoi nous proposons à toutes les structures déjà existantes ou à venir de rejoindre ce grand Front Commun de Salut Public dans lequel chaque entité gardera son identité propre et son autonomie.
 

Le Phoenix Français, en synergie avec le Mouvement Citoyen 2.0 (MC 2.0) a finalisé un plan d’organisation locale qui doit permettre à tous les collectifs de pouvoir mettre en place une démocratie locale qui nous donnera la possibilité de réécrire une véritable Constitution du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Pour cela il est simplement demandé à chaque structure de valider les 7 points essentiels sur lesquels repose le Front Commun de Salut Public :

   
1Organisation d’un Référendum d’Initiative Populaire destiné à entériner le résultat du référendum de 2005 portant sur le projet de Constitution Européenne qui nous a été volé par l’ensemble de la caste politique.
  
2 – Proclamation d’une Constitution de Transition.
  
3- Abolition de la Ve république.
  
4 – Annulation de la dette sous toutes ses formes et création d’une Banque Citoyenne de France qui se substituera à la Banque de France qui a été cédée par Napoléon à des banquiers privés.
  
5 – Renationalisation de tous les services publics et de toutes les entreprises stratégiques ainsi que du patrimoine collectif qui ont été vendus à des intérêts privés ou étrangers sans notre consentement.
   
6 – Refonte totale de l’Institution Judiciaire et mise en place de tribunaux populaires.
   
7 – Organisation d’un Référendum d’Initiative Populaire sur la sortie de l’OTAN.
  
Toutes les structures partenaire du Front Commun de Salut Public pourront si elles le désirent, diffuser autant que possible, les données utiles qui la caractérisent, comprenant siège social, prénom et initiale du nom des membres fondateurs, adresse mail (adresse mail de sa structure d’un ou plusieurs membre(s) de sa structure, et compétences mises en avant, mais aussi les événementiels qu’elles organisent).
  
Cette structure a pour but :
D’intervenir pacifiquement en toute intégrité contre la corruption, en développant des ressources humaines, intellectuelles, matérielles, pour la préservation des droits imprescriptibles de l’humain et du vivant, et la protection de notre planète irréductible fruit de la rencontre de l’Histoire et de l’Universalité, dans le cadre de la lutte contre la précarité, au service d’un mieux vivre ensemble massivement fédérateur et pour une réconciliation nationale en faveur de la Paix.
Nous vous proposons à l’appui de ce partenariat, un mode d’organisation démocratique à mettre en place basé sur 3 principes simples. Celui-ci est déjà effectif dans certaines communes et les retours sont positifs.
Sachez qu’il n’est pas utile de vous constituer en association régie par la loi du 1er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901 si vous êtes regroupés en assemblée populaire, en comité local ou de voisinage.
    
Le SIGLE de ralliement de toutes les structures partenaires est :
FCSP (Front Commun de Salut Public)
    
Chaque structure partenaire du FCSP sera libre de tout engagement vis-à-vis du FCSP à partir du moment où elle ne souhaitera plus en faire partie.
Pour toutes les structures qui souhaitent rejoindre le FCSP, merci de bien vouloir nous adresser un mail à l’adresse : le.phoenix.français@gmail.com avec :
– Le nom de la structure.
– Les prénoms et noms, adresse mail et n° de tel des représentants ou des délégués de la structure.
– La localité et le code postale de la structure.
       
Organisation Communale
 
Organisation Départementale
 
Organisation Nationale de Transition
  
Les principaux ministères indispensables durant la période transitoire sont :
  
1 – Ministère des finances publiques (sous le contrôle des 101 veilleurs dédiés aux finances publiques).
2 – Ministère de la Santé publique.
3 – Ministère des affaires sociales.
4 – Ministère de l’activité et des ressources productives.
5 – Ministère de la paix publique (police nationale).
6 – Ministère de la défense nationale et de l’intégrité du terriotoire (gendarmerie + armée).
7 – Ministère de l’instruction publique.
8 – Ministère de la préservation de l’environnnement.
9 – Ministère des affaires étrangères.
10 – Ministère de l’agriculture et de la pêche durables.
11 – Ministère des affaires culturelles (Médias + AFP).